top of page
Home-banner2_edited.jpg

De l'opium au café : Mon expérience du développement alternatif avec l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) en RDP lao

Par Arushi Dahiya


Avertissement : Les opinions exprimées sont celles de l'auteur et ne représentent pas celles de l'ACNU

 


Image 1 : Village Ban Tham dans la province de Houaphanh, RDP Lao, où le projet de développement alternatif établit de nouvelles pépinières de café cette année.


Sabaidee de Vientiane - la capitale de la République démocratique populaire lao (RDP lao) ! Je m'appelle Arushi Dahiya et je travaille actuellement à Vientiane en tant que consultante professionnelle junior auprès de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). À l'ONUDC, je travaille dans le cadre du programme de développement alternatif de l'Office - dont je suis sûre que vous êtes aussi curieux que moi d'en savoir plus - mais tout d'abord, un peu d'histoire.

Avant mon affectation aux Nations unies, je terminais ma licence de lettres à l'université de Toronto (UofT), au Canada. À l'UofT, je me suis spécialisée dans les études sur le développement international et mondial, avec une double mineure en sciences politiques et en anthropologie socioculturelle. Mes études se sont directement traduites par une passion pour le travail au sein d'une organisation telle que les Nations unies, afin de pouvoir contribuer à relever certains des plus grands défis du monde, en particulier dans les domaines du développement, de la pauvreté, des droits de l'homme et de la lutte contre la drogue.

Image 2 : Village d'agriculteurs dans la province de Houaphanh, RDP Lao.


Cela nous ramène au développement alternatif (DA) et à ce sur quoi j'ai eu la chance de travailler ces derniers mois. Le développement alternatif se situe au carrefour de l'agriculture, de la drogue et du développement. Notre programme de développement alternatif en République démocratique populaire lao vise à aider les communautés menacées par la culture du pavot à opium à passer à la culture du café au lieu de l'opium, afin qu'elles puissent avoir des moyens de subsistance durables, à l'abri de la pauvreté. AD en RDP Lao vise à s'attaquer directement au problème local et mondial de la drogue dans la région, par le biais d'une solution constructive qui soutient la prospérité et les moyens de subsistance des communautés. Pour ce faire, nous soutenons la coopérative de café Vanmai, qui appartient aux agriculteurs et est dirigée par eux. À l'heure actuelle, plus de 600 ménages de la province de Houaphanh, répartis sur 600 hectares de terres, font partie de la coopérative de café Vanmai. Non seulement la coopérative est certifiée Fairtrade, mais elle a signé un accord commercial à long terme avec un torréfacteur international et, à ce jour, elle est en passe d'exporter quatre conteneurs de grains de café vert sur le marché international - tout cela en plus d'avoir mis en place des canaux de vente nationaux.

Mon rôle spécifique dans ce projet couvre une variété de domaines différents, y compris la mise en œuvre du projet, le suivi, la communication, la rédaction des rapports des donateurs, ainsi que le travail sur les opérations du projet comme les achats, le renforcement des capacités, etc. En tant que nouveau travailleur dans le secteur du développement, je me sens extrêmement chanceux d'avoir eu les cartes que j'ai eues. Le travail dans ce domaine peut être soumis à une forte pression - étant donné les nombreuses échéances auxquelles il faut soumettre des propositions de financement ou des rapports aux donateurs, ou soumettre des demandes d'approvisionnement, etc. - pour n'en citer que quelques-uns. Cependant, malgré la pression, je crois que tous ceux qui travaillent dans ce domaine le font parce qu'ils ont envie de faire le bien dans le monde. Pour rendre à l'humanité ce qu'elle a reçu.


Image 3 : Deux petits enfants regardent les montagnes qui surplombent la plantation de café de leur famille dans la province de Phongsaly, en République démocratique populaire lao.


À l'ONUDC, j'ai eu la grande chance d'en apprendre davantage sur le soutien à apporter à un projet communautaire réussi, et d'y contribuer. L'expérience que j'ai acquise dans le cadre de ce travail est tout simplement incroyable. En outre, les liens significatifs que j'ai pu tisser avec mon équipe et la communauté font que je me sens vraiment chez moi ici.

Kommentare


Postes en vedette
Aucun post publié dans cette langue actuellement
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Messages récents
bottom of page